Velouté d’endives

Préparation : 20 min Cuisson : 20 min

Pour 4 personnes

  • Endives blanches : 4
  • Endive rouge : 1
  • Crème de gruyère, type Vache qui rit : 4 portions
  • Noix : 8-10
  • Beurre : 40 grammes
  • Bouillon de volaille dégraissé : 1 tablette
  • Eau : 1,25 litre
  • Sucre : 1 morceau ou 1 cuillerée à café rase
  • Poivre du moulin

Pinot d’Alsace

L’idée m’est venue en voyant des endives rouges. Je me suis dit que ce serait joli à ajouter à autre chose et, comme j’aime beaucoup la fondue d’endives, je me suis dit qu’en soupe, ce serait intéressant. Et, voilà, c’est très subtil et devrait faire aimer les endives aux plus réfractaires.

  1. Essuyez les endives. À la base du pied, retirez un petit cône de chair pour ôter l’amertume.
    Tronçonnez les endives blanches et gardez quelques feuilles de l’endive rouge.

  2. Faites fondre le beurre à feu assez doux, dans une casserole et versez-y les endives.
    Remuez-les pendant 2-3 minutes et saupoudrez de sucre.

  3. Couvrez et laissez étuver 5 minutes.

  4. Versez l’eau et ajoutez la tablette de bouillon.
    Couvrez et laissez frémir 10 minutes.

  5. Cassez les noix pour en extraire les cerneaux. Concassez-les un peu et réservez.

  6. Mixez intimement le contenu de la casserole avec les portions de crème de gruyère jusqu’à obtention d’une soupe crémeuse.

  7. Répartissez la soupe dans les assiettes creuses, déposez dessus deux feuilles d’endive rouge, saupoudrez avec les noix et poivrez bien.

Servez bien chaud.

1 commentaires

Michelle 18 nov. 19

Un velouté d’endives bien présenté, on profite de ces légumes de saison. Bonne journée.

Publier un commentaire