Pak-choï en poêlée

Préparation : 10 min Cuisson : 10 min

Pour 3 à 4 personnes

  • Pak-choï : 4
  • Huile neutre : 3 cuillerées à soupe
  • Ail : 2 gousses
  • Poivre de Setchuan : 1 cuillerée à café
  • Ciboule : 1 tige
  • Coriandre (facultatif) : 5 tiges
  • Sauce soja claire : 4 cuillerées à soupe
  • Vinaigre de riz (ou de cidre) : 2 cuillerées à soupe
  • Sucre : 1 cuillerée à soupe
  • Fécule (Maïzena) : 1 cuillerée à café

Bière Tsingtao

Le bok (pak) choy (choï) est un légume à ne pas confondre avec le chou chinois, le pé-tsaï, vert clair de forme allongée qui ressemble à une grosse laitue romaine. Le pak-choï est un chou non pommé aux pétioles blancs et charnus à la base. Les plats chinois l’accommodent sauté et à l’ail. Quelques chefs l’utilisent désormais pour accompagner le poisson, toujours rapidement sauté.

  1. Ouvrez les pak-choï en quatre dans la longueur et passez-les sous l’eau. Essorez-les à l’essoreuse à salade ou dans un torchon épais.

  2. Épluchez, dégermez et hachez l’ail.
    Ciselez la ciboule et la coriandre.

  3. Versez l’huile dans une grande poêle et mettez-y le poivre de Setchuan à griller 1 ou 2 minutes.

  4. Placez les quarts de chou dans la poêle, faites-les revenir 2 ou 3 minutes, puis couvrez et laissez fondre, à feu moyen, environ 4 minutes.

  5. Préparez la sauce : mélangez la fécule avec la sauce soja, le vinaigre de riz et le sucre.

  6. Quand les feuilles vertes du pak-choï sont fondues, mais la base encore croquante, ajoutez l’ail, versez la sauce et remuez pour faire légèrement épaissir.

  7. Versez dans un plat de service et parsemez de ciboule et, éventuellement de coriandre.
    Servez chaud.

“Le pak-choï est aussi excellent sans sauce chinoise : simplement revenus et parsemés d’ail, il accompagne bien le poisson.”

Vous aimerez aussi…

les côtes de blettes en gratin

ou le gratin de chicons

ou encore le gratin d’endives à la moelle

Publier un commentaire