Cuisson des bulots

Préparation : Trempage : 30 min Cuisson : 20 min

Pour 4 personnes

  • Bulots vivants : 4 grosses poignées
  • Sel marin aux algues : 1 cuillerée à soupe
  • Curry en poudre : 1 cuillerée à soupe

Sauvignon

Rien ne vaut des coquillages et crustacés achetés vivants et cuits par nos soins. Pour les bulots, il y a l’école de la cuisson démarrée à froid, mais mon mareyeur m’a conseillé, au contraire, de les saisir dans le court-bouillon en ébullition pour les saisir, ce qui est du bon sens. Ne prolongez pas la cuisson des bulots et ne les laissez pas refroidir dans leur court-bouillon trop longtemps. Dégustez-les à température ambiante.

  1. Faites tremper les bulots dans l’eau froide pendant une demi-heure.

  2. Remplissez une casserole d’eau froide et ajoutez-y le sel aux algues et la poudre de curry.
    Notez que vous pouvez assaisonner les bulots différemment. Par exemple, avec du “sel fou” (du sel aux herbes séchées et au piment) ou n’importe quel autre mélange d’épices (à tajine, ras-el-hanout, etc.).
    Portez à ébullition.

  3. Plongez les bulots dans le court-bouillon bouillant et laissez-les cuire pendant 15-20 minutes. Pas davantage.

  4. Sortez les bulots avec une écumoire et laissez-les refroidir à température ambiante.
    À moins de les consommer le lendemain, évitez de réfrigérer les coquillages si vous ne les mangez que quelques heures après la cuisson. Rien ne perd plus son goût que les coquillages et crustacés sortant du réfrigérateur.

Servez avec du bon pain et du beurre ou, classiquement, avec de la mayonnaise classique ou aillée.

(Assiette de la faïencerie Henriot-Quimper)

Publier un commentaire