Îles flottantes de Pâques

Préparation : 30 min Cuisson : 25 min

Pour 4 à 5 personnes

  • Œufs : 6
  • Lait entier : 1/2 litre
  • Cassonade : 75 grammes
  • Sucre glace : 2 cuillerées à soupe
  • Thé (plutôt corsé) : 1 cuillerée à soupe
  • Œufs en sucre : 150 grammes
  • Beurre : 10 grammes

Gaze stérile (en pharmacie)
10 moules à muffin en silicone

Côtes-de-duras blanc moelleux

Un dessert classique revisité à l’occasion de Pâques, avec une crème anglaise au thé, au parfum subtil. Mais la classique crème anglaise à la vanille peut sembler faire davantage l’unanimité. À moins de la parfumer au café. À votre guise. Les petits œufs en sucre marquent cette fête et donnent une touche colorée.

Crème au thé

  1. Placez le thé dans le petit carré de gaze.

  2. Versez le lait dans une casserole à fond épais.

  3. Portez le lait à ébullition (surveillez bien) avant d’éteindre le feu et de faire infuser infuser le thé 10 minutes.

  4. Dans un saladier, fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange devienne bien crémeux.

  5. Ôtez le thé (en pressant un peu la gaze entre vos doigts pour extraire un maximum de thé) et versez le lait doucement, en remuant énergiquement, sur les jaunes d’œufs.

  6. Reversez le mélange dans la casserole et remettez la casserole sur feu très doux, au besoin, avec un diffuseur de chaleur interposé entre le feu et la casserole.

  7. Remuez sans arrêt pour faire épaissir le mélange jusqu’à ce qu’il “nappe”, c’est-à-dire qu’une cuillère (en argent… ou inox) plongée dans la crème reste “nappée” de la préparation.
    Plus simplement, la crème est cuite lorsque, quand vous cessez de remuer, la crème cesse de faire un tourbillon.

  8. Arrêtez immédiatement la cuisson en posant la casserole dans un fond d’eau froide, dans l’évier. Continuez à remuer encore pendant ce refroidissement.

  9. Transvasez la crème dans le plat de service et conservez au réfrigérateur.

Îles flottantes

  1. Préchauffez le four à 200° (thermostat 6).
    Graissez des moules à muffins en silicone avec un soupçon de beurre.

  2. Battez les blancs en neige avec une pincée de sel et, quand les blancs sont aux deux tiers montés, incorporez progressivement le sucre glace. Continuez à “serrer” les blancs. Arrêtez dès qu’ils sont bien fermes.

  3. Répartissez les blancs en neige dans les moules et déposez trois ou quatre œufs en sucre dessus, et même dedans.

  4. Glissez-les au four et laissez cuire 5 minutes.

  5. Gardez-les au frais jusqu’au moment du service.

Dressage

  1. Démoulez les îles flottantes dans des coupelles individuelles (ou un grand plat creux) et faites couler la crème autour.

  2. Répartissez encore des œufs en sucre sur les blancs en neige et servez.
    Des œufs tomberont sans doute dans la crème. Essayez d’en remettre alors sur le dessus.

“Essayez de vous procurer des œufs en sucre fourrés à la pâte de fruits, meilleurs que ceux qui ne sont qu’en sucre. Les miens viennent de chez Jeff de Bruges.”

Vous aimerez aussi…

l’île flottante aux pralines roses

ou les œufs à la neige classiques

ou encore la charlotte aux fraises

1 commentaires

Michelle 25 avr. 19

Un excellent dessert, léger et frais, pour finir un repas. Bonne journée.

Publier un commentaire